Kastratioun vu Fierkelen

 

Den 12.2.19 huet de Här François Benoy eng Question parlementaire betreffend d’Kastratioun vu de Schwäin gestallt

 

Mir si gespaant op d’Äntwert vum Minister, well laut den Artikelen 10 an 11 vum Déiereschutzgesetz vu 2018 ass di systematesch Kastratioun vu de Fierkelen schlicht VERBUET, egal op mat oder ouni Narkos!

 

Loi du 27 juin 2018 sur la protection des animaux.

Art. 10. Interventions sur les animaux

(1)Toute intervention sur un animal vertébré causant des douleurs ou des souffrances doit être effectuée sous anesthésie.

(2)L’anesthésie doit être pratiquée par un médecin-vétérinaire.

(3)Une dispense de l’obligation d’avoir recours à un médecin-vétérinaire peut être accordée par le ministre, lorsque l’anesthésie est réalisée par projectile ou dans le cadre d’expériences ou d’études scientifiques sur des animaux vivants. Sans préjudice des dispositions légales et réglementaires concernant l’exercice de la médecine vétérinaire, l’anesthésie n’est pas requise : 1. lorsque le médecin-vétérinaire estime se trouver en présence d’un cas où une anesthésie n’est pas indiquée pour des raisons médicales ou irréalisable ; 2. lorsqu’il s’agit d’interventions mineures.

(4) Les interventions mineures pouvant être effectuées sans anesthésie sont précisées par règlement grand-ducal.  

Art. 11. Amputations

(1)Un animal ne peut être amputé ou être amputé partiellement que sur des indications vétérinaires ou pour des motifs zootechniques impératifs.

(2)La détention et la commercialisation d’animaux amputés en infraction à la présente loi sont interdites.

(3)Les motifs zootechniques impératifs pour l’amputation ou l’amputation partielle d’un animal sont déterminés par règlement grand-ducal.  

 

De Règlement grand-ducal du 6 novembre 2018 déterminant les interventions mineures sur animaux pouvant être effectuées sans anesthésie et les motifs zootechniques impératifs pour l’amputation ou l’amputation partielle d’un animal  gesäit Ausnamen zu där Reegel vir; d’Schwäin si hei awer, am Géigesaz zu aneren Notzdéieren, net ernimmt!

 

D’EU Direktiv  setzt just Minimalfuerderunge fest, am Règlement grand-ducal du 17 mars 2003 établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs wat d'Direktiv a nationalt Recht transposéiert erlaabt zwar wuel d'Kastratioun  "par d'autres moyens que le déchirement des tissus", di 7 éischt Deeg souguer ouni Narkos, dat gëtt eiser Opfaassung no awer duerch d'Gesetz vu 2018 an d'Règlement iwert d'Amputatiounen rem verbuet.

 

D'Strof wou eis Gesetz hei viirgesäit ass zolitt: 8 Deeg bis 3 Joer Prisong an/oder eng Geldstrof vun 251-200 000€…